Ex-libris et Polaris

Choix littéraire totalement subjectif, la plupart du temps issu d'une irrésistible poussée vers le cercle polaire... et autres sujets beaucoup plus futiles.

15 avril 2010

Elling, le retour

EllingGaïa confirme l’info glanée sur le Salon du livre de Paris : la petite maison d’édition landaise prépare la seconde parution en France d’un roman d’Ingvar Ambjørnsen, après l’excellent Elling en septembre 2008.

L’équipe de Suzanne Juul avance même la date du rendez-vous : ce sera pour octobre 2010. Sous le titre provisoire de Potes pour la vie, le roman traduit, comme le premier, par Jean-Baptiste Coursaud, a obtenu le Prix des libraires norvégiens 1996. Sous le titre original de « Brødre i blodet », la traduction littérale française - « Frères de sang » - est devenue « Beyond the Great Indoors » en version anglaise…

Si Elling était le second opus de la tétralogie éponyme d’Ingvar Ambjørnsen, le premier « Utsikt til paradiset » (« Vue du paradis ») n’a toujours pas eu les honneurs des éditeurs français. Le roman qui sortira à l’automne est en effet le troisième des quatre volumes de la saga d’Elling. Il est d’ailleurs le plus connu, en particulier pour son adaptation au cinéma par Peter Naess. Le long-métrage fut d’ailleurs nominé aux Oscars 2001 dans la catégorie du meilleur film étranger.

A tous ceux (j’en suis !) qui ont adoré la première traduction chez Gaïa, l’éditeur offre, dans son nouveau catalogue 2010, cette petite mise en bouche :

« Revoici Elling, cette fois-ci fort occupé à approcher la réalité depuis sa nouvelle base, un appartement sous tutelle. A ses côtés, il a toujours son pote Kjell Bjarne, un des apôtres de l’ordinaire. L’existence est effrayante, mais supportable, à petites doses. Et quand Reidun entre en scène, largement engrossée et un cœur en or, nos braves gaillards se donnent corps et âme, et même un peu plus. Frères de sang est un récit tragi-comique. Mais avant tout, c’est un livre sur le fait d’oser sortir dans la rue et se confronter à la vie du dehors ».

On espère déjà que le rendu du style sera bien meilleur que cette présentation un peu pataude, guère plus convaincante que le titre heureusement provisoire de « Potes pour la vie »… D’ailleurs, il ne nous aura pas échappé que l’éditeur a conservé le titre original (« Frères de sang ») dans sa note. Ce n’est pas parce que c’est déjà pris par un film coréen qu’il faut se priver des premières intentions de l’auteur, Ingvar Ambjørnsen. Réponse à l’automne prochain, donc.

Posté par sebacker à 04:16 - Romans norvégiens - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire