Ex-libris et Polaris

Choix littéraire totalement subjectif, la plupart du temps issu d'une irrésistible poussée vers le cercle polaire... et autres sujets beaucoup plus futiles.

30 juin 2012

La liste des dix traductions norvégiennes en français soutenues par Norla en 2012

Parmi ses missions de promotion, Norla, le centre pour la littérature norvégienne à l’étranger, soutient la traduction. Le bureau d’information à but non lucratif et subventionné par l’État norvégien accorde, à ce titre, des aides à la traduction des œuvres norvégiennes dans les langues étrangères. L’agence, qui vient de publier ses chiffres du premier semestre, indique ainsi qu'elle a soutenu 174 livres, traduits en ce début d’année dans trente-six langues. Sur ces 174 traductions, c’est en allemand que le plus grand nombre... [Lire la suite]

02 juin 2010

Café littéraire "con hielo" à Madrid

Jusqu’au 13 juin, la 69e « Feria del libro » de Madrid fait la part belle à la littérature nordique. Avant Paris l'an prochain (du 18 au 23 mars 2011, Porte de Versailles) le fameux parc du Retiro sert d’écrin aux auteurs scandinaves pendant trois semaines et succombe à la vague nordique. Dans son édito, le salon qui a ouvert ses portes vendredi dernier annonce la couleur. A Madrid, la mode n’a jamais été un gros mot. « Le Salon du livre de Madrid ne pouvait pas rester étranger au boom du roman écrit par des auteurs nordiques, à... [Lire la suite]
02 mai 2010

La magie de Lys

Le numéro 4 de Dualité, revue culturelle, est en ligne. Téléchargeable gratuitement depuis ce soir, le dernier opus ne perd pas de vue son objectif :   « Vous permettre de découvrir ou redécouvrir des esprits créateurs dans un contexte de confrontation originale ». Depuis mars 2008, une centaine d’artistes ont été exposés, des milliers de lecteurs ont téléchargé Dualité. L’aventure continue sur le même principe des rencontres. Dualité fait ainsi dialoguer des écrits et des images de contributeurs d'horizons divers autour... [Lire la suite]
Posté par sebacker à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 mars 2010

Salon du livre : cap au nord en 2011 ?

En attendant d’avoir la confirmation que le Salon du livre de Paris fêtera bien, l’an prochain Porte de Versailles, ses vingt années de présence, le thème 2011 filtrait déjà dans les allées du Parc des expositions ce week-end. Cap au nord annonce la rumeur, information non confirmée encore par les organisateurs. Même si, en coulisses, dans l’entourage, les mines offraient quelques sourires approbateurs quand on abordait la question. Les pays scandinaves pourraient bien être la prochaine destination du rendez-vous numéro un du... [Lire la suite]
19 février 2010

Trésor de la nouvelle scandinave

D’accord avec Régis Boyer pour affirmer que « la magie narratrice est l’âme même du génie du Nord ». L’ancien directeur de l’Institut d’études scandinaves à l’université (Paris IV-Sorbonne) où il enseigna les langues, littérature et  civilisation scandinaves, a eu maintes occasions de répéter à ses étudiants que cet art de la narration ne date pas d’hier. L’opportunité était trop belle pour ce spécialiste des lettres nordiques de se rappeler aux sagas du XIIIe siècle et à leurs courts pendants islandais (les þættir). ... [Lire la suite]
22 février 2009

Doppler, l'élan du cœur

Père de famille à la vie soigneusement rangée, est-il vraiment fait pour cette maison d’une zone pavillonnaire bobo d’Oslo sur laquelle veille son épouse modèle ? Andréas Doppler va en tout cas basculer dans un autre monde. Basculer, au propre comme au figuré. Une belle gamelle à vélo en forêt et Doppler, sous le choc de la mort récente d’un père qu’il n’a pas connu, va s’offrir un magistral court-circuit.  Le voilà parti en croisade. Sa guerre, il la livre contre toute cette application déployée par ses congénères à rendre la... [Lire la suite]
01 novembre 2008

Muléum

Qu’est-ce qui peut finir par donner à un joli brin de Norvégienne de 18 ans une folle envie de survivre quand elle vient de passer plus d’un an à essayer de se suicider ? « Muléum », le sixième roman d’Erlend Loe, offre de belles clés existentielles sur les pages roses de Gaïa. Est-ce parce qu’il est bientôt quadra que l’écrivain norvégien s’est ainsi penché sur la mort, la maladie, la solitude ? Toujours est-il qu’avec le personnage de Julie, Erlend Loe aborde ces thèmes si épais d’une façon tellement drôle et légère que la lecture... [Lire la suite]